Votre panier est vide  Votre compte

Longéflore

Les ferments lactiques sont des bactéries bénéfiques présentes dans les microbiotes intestinal et vaginal.

Plus d'informations

Disponibilité : Livraison en 7 jours

23,30€ TTC

Infos complémentaires

 

Les ferments lactiques sont des bactéries béné- fiques présentes dans les microbiotes intestinal et vaginal.

Leur présence participe notamment au contrôle de la prolifération des micro-organismes nuisibles tels les Candida Albicans.

C’est « l’effet barrière ». Les ferments lactiques sont utiles pour la digestion des aliments.

Dans un organisme en bonne santé, le tube digestif est colonisé par environ 100 000 milliards de bactéries appartenant à 500 espèces différentes qui forment un écosystème stable et essentiel au maintien d’une bonne santé.

Vers la fin du XIXe siècle, des microbiologistes se sont rendu compte que le microbiote intestinal des personnes en bonne santé différait de celui des personnes malades.

C’est le lauréat d’un prix Nobel, Elie Metchnikoff, qui, au début du XXe siècle a découvert qu’on pouvait annuler les effets des bactéries pathogènes en consommant des bactéries lactiques.

Les ferments lactiques contribuent au retour à l’équilibre du microbiote intestinal après une antibiothérapie.

Si celle-ci n’est pas à remettre en question lorsqu’elle est justifiée, elle représente néanmoins une attaque très virulente pour l’équilibre de la flore intestinale.

On estime qu’un apport quotidien de 3 à 5 milliards de bactéries bénéfiques constitue un bon dosage pour maintenir et renforcer le microbiote intestinal. LONGEFLORE en apporte 10 milliards.

Les déséquilibres de la flore intestinale (dysbioses) sont souvent la résultante d’erreurs alimentaires qu’il convient de rectifier concomitamment à la prise de ferments lactiques.

LONGEFLORE est intéressant pour les personnes ayant une flore de fermentation trop développée (consommant trop de fibres et pas assez de protéines) car il n’apporte pas de fibres pour éviter d’ accentuer ce type de dysbiose très fréquent de nos jours.

Dans la dysbiose de putréfaction (excès de consommation de protéines et insuffisance de consommation de fibres) il conviendra, en complément du LONGEFLORE , d’y adjoindre le PREBIPHAR, source d’inuline et de fructanes qui sont à l’origine de la synthèse du substrat nutritionnel préféré des bifidobactéries (acides gras à chaînes courtes butyrate et propionate), insuffisamment présents dans ce type de dysbiose du fait du manque de consommation de fibres.

Il faut souligner que les excès d’apports de protéines entraînent des putré- factions excessives et favorisent le développement des agents bactériens responsables d’effets délétères et de certains déséquilibres.

Présentation :

Boîte de 30 gélules

Ingrédients :

Composition pour 1 gélule :

• Composition pour 1 gélule : Lactobacillus paracasei : 2,5 millards

• Lactobacillus plantarum : 2,5 milliards

• Lactobacillus reuteri : 2,5 milliards

• Lactobacillus rhamnosus GG : 2,5 milliards

• Ingrédients non actifs : maltodextrine, Stéarate de magnésium


POSOLOGIE HABITUELLEMENT CONSEILLÉE PAR LE LABORATOIRE

1 gélule par jour ou comme conseillé

PRÉCAUTIONS

Veuillez bien respecter l’apport journalier recommandé.
Garder hors de portée des jeunes enfants.
Un complément alimentaire ne peut pas remplacer une alimentation variée et équilibrée, ni un style de vie sain.

Fabricant : Longévie

Longévie complément alimentaire pharmacie des ternes microbiote intestinal enzyme digestion